mardi 3 janvier 2012

Parinirvâna de Sa Sainteté Doungtsé Thinley Norbou Rinpoché - Un message de Sogyal Rinpoché

Nous sommes tous très attristés d’apprendre le décès de Kyabdjé Doungsé Thinley Norbou Rinpoché, qui était l’un des plus grands maîtres actuels de la lignée Nyingma. Quelques mois à peine après le décès de Khandro Tséring Chödrön et de Kyabdjé Trulshik Rinpoché, la perte de ces trois grands maîtres en si peu de temps paraît inimaginable.

Rinpoché était le fils aîné de Sa Sainteté Dudjom Rinpoché. C’était un maître éminent, profondément aimé et hautement révéré par les étudiants et les maîtres du monde entier.

Lorsqu’un tel maître décède, son esprit de sagesse se mêle de manière indissociable à l’esprit de sagesse de tous les bouddhas et ses bénédictions deviennent encore plus accessibles qu’auparavant, que nous ayons ou non un lien personnel avec lui. Nous avons donc là l’occasion exceptionnelle de recevoir les bénédictions de Kyabdjé Doungsé Rinpoché. C’est la raison pour laquelle j’encourage tous mes étudiants à pratiquer Vajrasattva, Yéshé Özer et le Narak kong shak avec ferveur, foi et dévotion : non pas pour le bien de Kyabdjé Doungsé Rinpoché, mais pour le nôtre et pour celui de tous ceux avec lesquels il avait un lien.

Et surtout, en ce moment particulier, unissez votre esprit à l’esprit de sagesse de tous ces maîtres : Khandro Tséring Chödrön, Kyabdjé Trulshik Rinpoché et Kyabdjé Doungsé Rinpoché.

Aucun commentaire: