dimanche 11 septembre 2011

Kyabdjé Trulshik Rinpoché : 1923 - 2011


Kyabdjé Trulshik Rinpoché, le chef spirituel de l'école Nyingma du bouddhisme tibétain, est décédé le 2 Septembre, à son monastère de Kathmandou, au Népal.

Trulshik Rinpoché était l'un des maîtres les plus éminents de la tradition tibétaine. Fils du cœur à la fois de Kyabdjé Dilgo Khyentsé Rinpoché et de Kyabdjé Dudjom Rinpoché, il était l'un des maîtres de Sa Sainteté le Dalaï-Lama.


Très aimé du sangha de Rigpa, il vint plusieurs fois donner des enseignements et des transmissions de pouvoir aux États-Unis, en France et en Allemagne. Tout au long de la construction du temple de Lérab Ling, il nous prodigua ses conseils et recommandations. Il bénit le site en 2003 et revint en 2005 donner des initiations et des transmissions au cours du premier grand évènement qui eut lieu dans le temple.


Trulshik Rinpoché vivait dans la région de Solu Khumbu, au nord-est du Népal. Thubten Chöling, le monastère qu'il y avait fondé, est renommé comme l'un des principaux centres monastiques de l'école nyingma.


Après avoir quitté le Tibet en 1959, Rinpoché ordonna environ 10 000 moines et moniales, notamment des membres de la communauté monastique de Rigpa.


En 2010, Trulshik Rinpoché devint le chef spirituel de l'école nyingma. Il était l'un des maitres de Sa Sainteté le Dalaï-Lama et de nombre de lamas de la jeune génération de l'école nyingma.


Vous pouvez lire plus d'informations sur Trulshik Rinpoché ici.

dimanche 28 août 2011

Vues aériennes de Lérab Ling



Cela fait maintenant 20 ans que le terrain a été acheté sur le très beau Plateau du Larzac, dans la région de l'Hérault au sud de la France. Depuis son ouverture en 1992, Lérab Ling a été béni par les visites de nombreux grands maîtres de la tradition bouddhiste tibétaine, tout particulièrement par Sa Sainteté le Dalaï-Lama, à deux occasions, en 2000 et 2008.

Le temple de Lérab Ling, achevé en 2006, est selon certain maîtres tibétains, le plus grand et le plus authentique de son genre en Europe et a été inauguré en août 2008 par Sa Sainteté le Dalaï-Lama.



Un grand merci à Jan Pieters pour avoir bravé l'azur dans un gyrocoptère

dimanche 14 août 2011

Sa Sainteté le Dalaï-Lama arrive à l'aéroport de Toulouse



Sa Sainteté arrive à l'aéroport de Toulouse et est accueilli, entre autres, par Sogyal Rinpoché, Tulkou Péma Wangyal, Jigmé Khyentsé Rinpoché et Patrick Gaffney.

Au cours de la conférence de presse, il souligne ses deux engagements les plus importants :
1. Promouvoir les valeurs humaines, telles qu' « un comportement chaleureux » et
2. Promouvoir l'harmonie entre les religions.

tous nos remerciements à Seth Dye pour avoir écrit rapidement ce court compte-rendu

dimanche 31 juillet 2011

Le groupe Rigpa au Bhoutan se renforce

Les étudiants du groupe Rigpa au Bhoutan participant
à un week-end sur le ngöndro


Rapport de Dominique Side

Suite à la visite de Sogyal Rinpoché au Bhoutan en mai dernier, et à l'intérêt exceptionnel qu'y suscitent ses enseignements, plusieurs personnes ont commencé à se réunir régulièrement à Thimphu. Tous ces étudiants suivent « Ce qu'est vraiment la méditation ». Ils sont environ 60 à se retrouver les samedi soir et à peu près une trentaine les mercredis soir. Rinpoché m'a demandé d'aider le groupe et au cours des mois de juin et juillet, j'ai donc guidé la plupart des sessions soit brièvement par audio, soit avec une vidéo pré-enregistrée.

Rinpoché m'a alors demandé de rendre visite au groupe pour l'aider à se consolider et à garder son élan jusqu'à sa prochaine visite. Et c'est ainsi que j'ai eu l'immense chance de passer les deux dernières semaines de juillet au Bhoutan.


J'ai commencé à Paro, en travaillant avec deux enseignants de l'Université Naropa. Le cours portait sur l'attention et la méditation et s'adressait au personnel enseignant du Collège de formation pédagogique. Je me suis ensuite rendue à Thimphu où j'ai débuté par un week-end de formation de facilitateurs avec 39 participants venant de Paro et de Thimphu. Le week-end fut suivi par un cours de trois jours sur la méditation et la santé. 80 personnes y participèrent, y compris des médecins, des infirmiers, des maîtres d'école, d'anciens toxicomanes, des psychiatres et des patients souffrant de troubles psychiatriques. Le dernier week-end de mon séjour, j'ai guidé le cours d'Introduction au ngöndro pour environ 80 membres du groupe Rigpa. Nombre de participants ont pleuré de joie lorsque Rinpoché s'est joint à nous en direct par skype, le dimanche après-midi, et a partagé un enseignement sur le Refuge depuis Lérab Ling et donné les vœux de Refuge.


Le groupe de Thimphu va maintenant commencer à présenter les cours du Programme parallèle sur le ngöndro ainsi que sur la méditation, tandis qu'en août, à Paro, un nouveau groupe Rigpa au sein du Collège de formation pédagogique démarrera le premier module de « Ce qu'est vraiment la méditation ». Il est évident pour moi que ces personnes chaleureuses et sincères font déjà partie de notre famille.

dimanche 24 juillet 2011

Famine en Somalie : un message de Sogyal Rinpoché

Il est tout à fait choquant de voir qu'à nouveau, les gens meurent de faim en Afrique de l'Est. Je suis de tout cœur avec les femmes, les hommes et les enfants de la région, en particulier les Somaliens, qui sont les plus sévèrement touchés.

Il semble que la moitié de la population somalienne, y compris un enfant sur dix, court en ce moment le risque de mourir de faim.

Selon les médias, la réponse humanitaire est jusqu'ici totalement inadéquate et des millions de gens mourront si la communauté internationale n'envoie pas de l'aide immédiatement.

Devant une si terrible souffrance, je vous demande de vous joindre à moi et de prier pour toute la population d'Afrique de l'Est et pour les travailleurs humanitaires qui essaient désespérément d'apporter de l'aide. Puissent-ils ne rencontrer aucun obstacle dans leur œuvre au caractère absolument vital.

Priez aussi les centaines de milliers de réfugiés qui ont fui la Somalie et qui meurent pendant leur exode, ainsi que dans les camps humanitaires en raison de la malnutrition.

Priez pour que les gouvernements et les gens du monde entier apportent toute l'aide nécessaire pour parer à cette catastrophe.

Priez aussi, s'il vous plaît, pour la paix en Somalie. Il semble que des décennies de guerre y sont la principale raison derrière cette épouvantable tragédie.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la situation en Afrique de l'Est, ou si vous souhaitez faire un don, vous pouvez contacter une des organisations caritatives qui travaillent dans la région : la Croix Rouge, Médecins sans Frontières, le Disasters Emergency Committee (au Royaume-Uni), l'UNHCR - l'agence des Nations Unies pour les réfugiés, Oxfam International et Care International.

jeudi 9 juin 2011

À la mémoire de Khandro Tséring Chödrön


Cliquez ici pour trouver où lire – des hommages, des prières et des lettres – et partager vos propres souvenirs de Khandro Tséring Chödrön. D'autres photographies rarement vues et des extraits audio et vidéo seront publiés bientôt.

jeudi 2 juin 2011

Khandro Tséring Chödrön

Lhasa, au Tibet vers 1956 et en Dordogne, France, en 1984

Khandro Tséring Chödron, Khyentsé Sangyoum, si aimée, nous a quittés le 30 mai 2011, à Lérab Ling, en France.


Sogyal Rinpoché, dans son livre, Le Livre Tibétain de la Vie et de la Mort , a écrit à son sujet :

« Khandro Tséring Chödrön, le plus grand maître féminin de notre époque, fut l’épouse de mon maître Jamyang Khyentsé. En sa personne, on peut voir clairement à quel point des années de dévotion profonde et de pratique assidue peuvent transformer l’esprit humain. Tous les Tibétains rendent hommage à son humilité, à sa noblesse de cœur ainsi qu’à la simplicité radieuse, la modestie et la sagesse tendre et lucide de sa présence. Pourtant, elle-même s’est toujours efforcée autant que possible de demeurer à l’arrière-plan, ne se mettant jamais en avant et menant la vie retirée et austère des contemplatifs du passé.
»

Sogyal Rinpoché et Orgyen Tobgyal Rinpoché étaient tous deux à son chevet au moment de son décès, où elle a révélé tous les signes montrant l'accomplissement final d'un grand pratiquant du Dzogchen.


Pour les pratiquants bouddhistes, Sogyal Rinpoché et Orgyen Tobgyal Rinpoché ont suggéré d'accumuler 100 000 accumulations de Narak kong shak, ainsi que 100 millions de récitations du mantra de 100 Syllabes de Vajrasattva. Cela n'est pas en faveur de Khandro elle-même, qui était une si grande pratiquante, mais pour purifier le lien avec tous les êtres qui l'ont rencontrée. Ce serait merveilleux que d'autres sanghas se joignent à cet effet au sangha de Rigpa et que nous puissions ensemble offrir et dédier notre pratique. (Les accumulations faites par les autres sanghas peuvent être envoyées à practiceforkhandro@rigpa.org. Les étudiants de Rigpa peuvent continuer à envoyer leurs accumulations à leurs coordinateurs locaux et nationaux).


Sogyal Rinpoché a aussi dit qu'il s'agit d'un moment particulièrement puissant pour faire la pratique du Guru Yoga. Il nous a conseillé de considérer comme unis les esprits de sagesse de Jamyang Khyentsé Lodrö, Khandro Tséring Chödrön et Dilgo Khyentsé Rinpoché, et de faire de fortes prières d'aspiration pour notre propre accomplissement de la pratique Dzogchen et du chemin spirituel.

jeudi 12 mai 2011

Awake! Amsterdam



Le 4 mai, Rinpoché a enseigné à sept cents personnes lors d'un évènement spécial à Amsterdam.

Le bouddhisme est vraiment moderne !

Une collaboration Rigpa - ID&T @ Muziekgebouw aan het Ij, Amsterdam.

Sogyal Rinpoché au Bhoutan


En avril 2011, Sogyal Rinpoché a passé 10 jours au Bhoutan, seul pays bouddhiste vajrayâna indépendant dans le monde et berceau du « Bonheur National Brut ». Lors de son séjour, Rinpoché a enseigné à Thimphu, à plus de 2 000 personnes, sur « Vivre avec Compassion, Mourir sans crainte ».

Il a aussi consacré du temps à faire un pèlerinage et à pratiquer dans quelques uns des sites les plus sacrés du « Pays du Dragon Tonnerre » (Drouk Yul en Dzongkha, la langue nationale), dont certains furent même bénis au VIIIe siècle par le grand saint bouddhiste en personne, Guru Rinpoché ou Padmasambhava.


Paro Takshang (Nid du tigre), où Guru Rinpoché prit la forme de Dorjé Drölo

Kyichu Lhakhang au printemps !

samedi 12 mars 2011

Le Japon dévasté - Message de Sogyal Rinpoché


Chers Sangha et amis de Rigpa,

Comme vous l'aurez appris, le Japon a été dévasté ce vendredi par un énorme tremblement de terre, suivi par un immense raz de marée dont les vagues, de presque 10 mètres de haut, ont envahi toute une partie du pays, engloutissant absolument tout sur leur passage. Des villages entiers ont été entièrement dévastés et les incendies dus au tremblement de terre continuent à faire des ravages. Des dizaines de milliers de personnes sont touchées par cette catastrophe et les images de cette dévastation publiées par les médias japonais sont bouleversantes.

Je souhaite exprimer ma profonde tristesse et mes sincères condoléances à toute la population du Japon, notamment à ceux qui ont perdu des êtres chers. Les prochains jours seront critiques et mes prières vont aussi à tous les sauveteurs et à ceux qui participent à l'aide de reconstruction.


Les bilans font état de plusieurs centaines de morts, des centaines d'autres personnes sont portées disparues, ainsi que quatre trains de voyageurs et selon la police, 215 000 personnes ont dû fuir leur foyer. Et nous ne connaissons pas encore toute l'ampleur de la catastrophe.


Il y a également de graves inquiétudes concernant certaines des centrales nucléaires du Japon qui se trouvent dans la région touchée par le tremblement de terre et les habitants qui vivent alentour ont été évacués.


Je vous prie de vous joindre à moi et de garder ceux qui se trouvent au Japon dans votre cœur, notamment ceux qui sont morts ou ont été blessés, ainsi que leurs familles.


Priez pour que les répliques ne soient pas mortelles, qu'il n'y ait pas de fuites radioactives et que les efforts de sauvetage et de reconstruction ne rencontrent aucun obstacle.


Rappelez-vous que nombre de personnes sont privées de foyer et que beaucoup ont perdu leurs moyens de subsistance. Priez aussi pour leur bien-être et leur sécurité.


Sa Sainteté le Dalaï-Lama a recommandé que les bouddhistes japonais récitent le Sûtra du cœur à l'intention de ceux qui ont perdu la vie, et pour aider à ce que de nouvelles catastrophes ne se produisent pas à l'avenir. Il a aussi organisé à cet effet 100 000 récitations de ce sûtra à Dharamsala. Sa Sainteté le Gyalwang Karmapa a quant à lui souligné que rejoindre par la prière ceux qui ont été touchés par cette catastrophe naturelle est un des moyens de faire le bien des êtres.


Si vous souhaitez participer aux efforts de sauvetage en faisant un don, vous pouvez contacter la Croix Rouge dans votre pays ou Médecins Sans Frontières.

vendredi 4 mars 2011

Losar à Lérab Ling – Un « Holiday on Ice » tibétain



Par un jour d'hiver glacial, quelques moines s'essayent à faire leurs circumambulations quotidiennes tout en patinant sur le lac gelé qui se trouve à côté du temple de Lérab Ling. Ils sont bientôt rejoints par une kyrielle d'enfants et des membres de la communauté laïque de Lérab Ling.

(Si la vidéo de youtube ne s'affiche pas correctement, cliquez sur http://vimeo.com/20552701 pour une version facultative.)

dimanche 27 février 2011

En souvenir de Gene Smith



Sogyal Rinpoché évoque ses souvenirs du regretté E. Gene Smith (1936-2010), qui a dédié toute sa vie à cataloguer, à préserver et, avec une immense générosité, à rendre accessible à tous la littérature tibétaine et qui, ce faisant, a acquis à une connaissance incomparable de tous les aspects de l'histoire et de la culture du Tibet. Pour regarder les enseignements de Sogyal Rinpoché ou d'autres vidéos sur des projets et activités de Rigpa, merci de vous rendre sur la nouvelle chaîne TV de Rigpa sur youtube.

samedi 12 février 2011

Droupchö de Vajrakîlaya et pratiques du Losar à Lérab Ling

Photo : Volker Dencks

Cette année, Lérab Ling invite tous les membres du sangha à participer à un droupchö de Vajrakîlaya ainsi qu'aux autres pratiques qui sont traditionnellement effectuées autour de la nouvelle année tibétaine (Losar), qui débute le 5 mars 2011. Les étudiants qui ne peuvent pas se rendre physiquement à Lérab Ling sont chaleureusement invités à participer à ces pratiques en faisant un don.


Droupchö de Yang nying p’oudri (Vajrakîlaya) : il commencera un jour des dâkinî, le dimanche 27 février. Le jour de conclusion avec la « réception des siddhi » aura lieu le jour du Losar, le samedi 5 mars.

Photo : Thomas Fries

Riwo sangchö intensif: une pratique intensive de Riwo sangchö aura lieu pendant de trois jours à Lérab Ling. Elle commencera le dimanche 6 mars et se terminera le mardi 8 mars.

Journée de pratique pour l’anniversaire de Tertön Sogyal : le 15 mars, en l’honneur de l’anniversaire de Tertön Sogyal, une journée complète de pratique intensive aura lieu à Lérab Ling.

Dédier votre offrande : Après avoir fait votre offrande en ligne, vous recevrez un e-mail de confirmation où vous trouverez un lien vers la page des dédicaces. Vous pourrez y ajouter votre dédicace qui sera projetée sur les écrans dans le temple de Lérab Ling pendant les pratiques.

mardi 1 février 2011

Le bouddhisme tibétain dans la culture occidentale moderne

Tibetan Buddhism in Modern Western Culture from Carol Beck on Vimeo.

(Le bouddhisme tibétain dans la culture occidentale moderne, par Carol Beck sur Vimeo)

En octobre 2010, nombre de maîtres, érudits et traducteurs tibétains se sont joints à Sa Sainteté le Dalaï-Lama pour la Conférence internationale sur le bouddhisme tibétain qui s'est tenue aux États-Unis.

La conférence à l'Université Emory, à Atlanta, avait pour but d'examiner l'avenir du bouddhisme tibétain et incluait des sujets tels que les sciences modernes, l'obligation sociale, la culture occidentale, la traduction et les études académiques.

Sogyal Rinpoché était l'un des intervenants et vous pouvez regarder la vidéo de sa présentation sur le Bouddhisme tibétain dans la culture occidentale moderne et de la table ronde qui suivit en cliquant ci-dessus.


Pour regarder les vidéos des autres sessions de la conférence, rendez-vous sur le site de la Conférence sur le bouddhisme tibétain à Emory.

mardi 25 janvier 2011

Annonce du shédra oriental de Rigpa 2012


C'est confirmé ! L'année 2012 du Shédra oriental de Rigpa marquera le début des études des tantras avec des enseignements sur le célèbre commentaire du Tantra de Guhyagarbha, intitulé l'Essence de la claire lumière, par Mip'am Rinpoché. Voici la description qu'en a donnée Sogyal Rinpoché :

« Il élucide clairement tous les points-clés de l'approche profonde des Mantras secrets dans la tradition Ngagyur nyingma et c'est l'une des œuvres majeures de l'incomparable Mip'am Rinpoché. »

Ce sera la deuxième fois que ce texte est étudié à Rigpa. Précédemment, le regretté Khenpo Petsé enseigna sur ce texte en 1997, à Lérab Ling. Ce cours est ouvert aux étudiants les plus avancés du shédra qui ont des bases dans l'étude du sûtrayâna, ainsi qu'à tous les étudiants de la Retraite de trois ans de Rigpa. Les enseignements auront lieu sur trois mois, ce qui permettra d'entrer dans les détails et d'arriver à une compréhension approfondie des thèmes principaux. Nous encourageons les étudiants à rester un mois de plus à Pharping, afin de mettre ces précieux enseignements en pratique dans un contexte de retraite.

Le shédra de l'année prochaine inclura également une classe pour les débutants. Le cours portera sur le Bodhicharyavatara, sur la base du commentaire de Khenpo Shenga, et durera la totalité des quatre mois.

Les dates et les prix exacts seront communiqués ultérieurement au cours de 2011.

Entretemps, vous pouvez suivre le shédra de Rigpa sur Twitter, ou devenir supporter du shédra de Rigpa sur Facebook.