mercredi 22 septembre 2010

Sa Sainteté le Dalaï-Lama visite les monastères de Séra et Namdroling


Jurek Schreiner, étudiant en tibétain au monastère de Namdroling dans le cadre du programme de formation des traducteurs de tibétain de Rigpa, nous parle de la récente visite de Sa Sainteté le Dalaï-Lama au monastère.

Le matin du 31 août, Sa Sainteté le Dalaï-Lama arriva pour une visite de quatre jours dans la région de Bylakuppe, dans l'état du Karnataka au sud de l'Inde.

Cette région accueille le grand monastère de Séra et celui de Namdroling, où a lieu le programme de formation des traducteurs de tibétain de Rigpa, ainsi qu'un nombre croissant de colonies tibétaines, ce qui en fait une des plus importantes communautés tibétaines en exil.

En prévision de son arrivée, la rue principale qui mène au monastère guélougpa de Séra avait été entièrement décorée avec des drapeaux et des bannières et des milliers de Tibétains, tant les habitants de la communauté que des visiteurs venus d'autres régions, s'étaient massés tout le long du chemin. Toutes les maisons étaient parées de fleurs et d'offrandes d'encens.



Aux approches de Séra, des milliers de moines s'étaient alignés le long de la route.

À son arrivée, Sa Sainteté fut invité dans les deux grands temples de Séra Jé et de Séra Mé pour une cérémonie d'offrande de thé et de riz.

Tôt le lendemain matin, une multitude de moines, moniales et laïques tibétains, 450 délégués du gouvernement tibétain en exil et quelques invités occidentaux se rassemblèrent à l'intérieur et aux abords du monastère de Séra. Sa Sainteté donna la transmission de pouvoir de longue vie de Tara Blanche et en retour, les moines firent une cérémonie de longévité à son intention.



Le grand temple de Séra Mé était comble, il y avait des milliers de moines et cela créait une atmosphère sacrée et tout à fait unique.

Le matin du troisième jour fut consacré aux célébrations du cinquantième anniversaire de la démocratie pour les Tibétains en exil et les cérémonies eurent lieu à Séra Jé.



Plusieurs intervenants occidentaux, parmis lesquels des membres du Parlement européen, venus spécialement à Bylakuppe pour cet évènement, présentèrent leurs hommages à sa Sainteté.

Le quatrième et dernier jour de sa visite, Sa Sainteté arriva au monastère nyingma de Namdroling pour la cérémonie de remise de diplômes aux moines ayant terminé les études de Shédra ces quelques dernières années. Certains des principaux lamas de Namdroling, notamment le professeur Samdhong Rinpoché, Premier ministre du Gouvernement tibétain en exil, étaient également présents.

Sa Sainteté conclua en rappelant l'importance du fondateur de Namdroling, le regretté Kyabdjé Pénor Rinpoché. Namdroling, dit-il, est un exceptionnel institut d'érudition, dont l'origine est Shântarakshita, le remarquable érudit de l'université de Nalanda qui, avec Padmasambhava, introduisit les enseignements du Bouddha au Tibet. Toutes les écoles du bouddhisme tibétain ont donc un lien avec Nalanda et pour cette raison, le Dalaï-Lama encouragea vivement son auditoire à ne pas tomber dans des préjugés selon lesquels une des quatre écoles est supérieures aux autres.



Approcher de si près le Dalaï-Lama pendant quelques jours fut une expérience extraordinaire. Et sa présence, dynamique et pleinement engagée à chaque instant, indépendamment du nombre de discours qu'il doit écouter, montre vraiment qu'il est une infaillibe source de refuge.

Pour plus de photos, cliquez ici.

(Récit et photos : Jurek Schreiner)

Aucun commentaire: