dimanche 11 juillet 2010

Une inauguration magnifique pour l'Institut Tenzin Gyatso

L'Institut Tenzin Gyatso a été fondé par Sogyal Rinpoché pour promouvoir, explorer et mettre en action les valeurs et principes qui tiennent le plus au cœur de Sa Sainteté le Dalaï-Lama. Une nouvelle phase passionnante de son activité vient de commencer.

Le mois dernier, près de 500 personnes venues de toute l'Amérique du Nord, du Mexique et de l'Europe ont participé aux cérémonies d'inauguration au siège de l'Institut, Tongnyi Nyingjé Ling – le « Centre de sagesse et de compassion » – au nord de l'état de New York.

Le point fort des célébrations a eu lieu le jour de l'ouverture, le 19 juin, quand Sogyal Rinpoché a été rejoint par Lodi Gyari Rinpoché, Lobsang Nyandak, Tsoknyi Rinpoché, Rinchen Dharlo et Daniel Goleman (tous présents sur la photo) pour une série de discours et d'enseignements.

Sogyal Rinpoché a parlé de la « culture de compassion » du bouddhisme tibétain et de la façon dont ses pratiques peuvent transformer notre vie. Lodi Gyari Rinpoché (à droite), l'Envoyé spécial de Sa Sainteté et l'un des principaux conseillers de l'Institut, a expliqué « pourquoi L'Institut Tenzin Gyatso a une telle importance » ; et Lobsang Nyandak, qui représente le Dalaï-Lama aux Amériques, a proposé d'aider l'Institut à devenir un lieu de pèlerinage et un centre d'activité pour les communautés tibétaine et himalayenne d'Amérique du Nord.

Tsoknyi Rinpoché (à droite) a parlé avec éloquence des bienfaits de la méditation dans nos vies affairées, et Daniel Goleman a fait part des récentes recherches scientifiques sur les effets que l'entraînement à la méditation et à la compassion a sur le cerveau. Rinchen Dharlo, Président du Tibet Fund, s'est joint aux autres intervenants pour rendre hommage au Dalaï-Lama et souligner l'importance des valeurs qu'il incarne.

Le Président de l'Institut Tenzin Gyatso, Patrick Gaffney, a dit que l'Institut s'efforcera de contribuer significativement aux trois centres d'intérêt de Sa Sainteté le Dalaï-Lama : l'éducation, l'harmonie entre les religions et l'action sociale compatissante. Il a décrit l'éventail des programmes de l'Institut et a très chaleureusement accueilli les participants tibétains et himalayens.

Étaient présents 100 Tibétains et personnes originaires des régions himalayennes résidant actuellement en Amérique. Nombre d'entre eux furent très émus par les présentations et l'auditoire manifesta avec enthousiasme son appréciation lorsque Tenzin Kunsel, une jeune chanteuse pleine de talent (voir la photo principale en haut de page) offrit un spectacle de chants tibétains. Et on inaugura également le plus long rouleau de calligraphie tibétaine au monde.

Avec le soutien des résidents locaux, Sogyal Rinpoché et Lodi Gyari Rinpoché ont tracé un sentier public qui permettra aux gens de la région de jouir de la beauté du terrain. En présence de dignitaires et de fonctionnaires locaux, Sogyal Rinpoché a offert ses profonds remerciements pour l'aide et les encouragements que la communauté a apporté à l'Institut.

Lors du week-end, l'annonce a été faite que la première promotion d'érudits de l'Institut Tenzin Gyatso rejoindra deux universités américaines à la rentrée 2010. Feront le voyage depuis l'Inde neuf érudits monastiques tibétains spécialement choisis, pour suivre un cursus d'un ou deux ans en neuroscience, biologie, physique, psychologie et philosophie.

Le projet a pour but d'aider à élargir les bases de l'éducation du système monastique du bouddhisme tibétain, en enrichissant la tradition et en favorisant l'émergence d'un groupe de Tibétains, hommes et femmes, à même de tenir des rôles-clés dans les monastères, dans la société ou au sein du gouvernement. En même temps, ces érudits seront mieux équipés pour communiquer l'enseignement du Bouddha d'une façon accessible, efficace et bénéfique dans le monde.

Six érudits, inscrits à l'Université Emory d'Atlanta, ont été bénis par Sa Sainteté le Dalaï-Lama lors d'une audience spéciale à Dharamsala, Inde, en juin dernier. Les autres érudits, qui suivront les cours du Hampshire College, dans le Massachusetts, ont été personnellement choisis par Yongey Mingyour Rinpoché et Tsoknyi Rinpoché.

Dans les mois et années à venir, l'Institut Tenzin Gyatso a l'intention d'offrir aux communautés tibétaine et himalayenne un environnement où se rencontrer et poursuivre leurs traditions religieuses et culturelles. Il développera aussi des méthodes pour que les enseignements bouddhistes sur « l'entraînement de l'esprit » à la compassion (lojong en tibétain) soient accessibles au plus grand nombre, et spécifiquement aux hauts responsables issus du monde des entreprises, du gouvernement, de l'éducation, des arts et des métiers d'aide ; Tongnyi Nyingjé Ling propose des cours de méditation hebdomadaires et met en place des programmes d'accompagnement spirituel et d'éducation bouddhiste traditionnelle.

Pour plus d'informations sur l'Institut Tenzin Gyatso, cliquer
ici

Toutes les photos sont de Barbara Mullin

Aucun commentaire: