mercredi 3 mars 2010

Commémoration du centenaire de Dilgo Khyentsé Rinpoché


Cette année marque le centenaire de la naissance de Kyabdjé Dilgo Khyentsé Rinpoché. La commémoration a commencé le 20 février, avec un programme de trois jours au monastère de Shéchèn, construit par Dilgo Khyentsé Rinpoché près du stoupa de Bodhnath, à Kathmandou, au Népal.

Les festivités commencèrent par une procession traditionnelle de lamas portant les reliques sacrées et des objets personnels de Dilgo Khyentsé Rinpoché. On aurait pensé que tous les grands maîtres s'y étaient donné rendez-vous: Khyentsé Yangsi, l'incarnation de Dilgo Khyentsé Rinpoché, Kyabdjé Trulshik Rinpoché, Khamtrul Rinpoché, Dzongsar Khyentsé Rinpoché, Tenga Rinpoché, Shéchèn Rabjam Rinpoché, les quatre fils de Tulku Urgyen Rinpoché (Chökyi Nyima, Tsikey Chokling, Tsoknyi et Mingyour Rinpoché), Néten Chokling, Tulkou Urgyen Yangsi, Béru Khyentsé Rinpoché, Jigmé Khyentsé Rinpoché, Péma Wangyal Rinpoché, Khenchen Namdrol, Khenchen Péma Sherab, Ringu Tulkou Rinpoché et bien sûr Sogyal Rinpoché, ainsi que nombre d'autres rinpochés, lamas, khenpos, moines et moniales.


Pendant trois jours, l'assemblée a pratiqué un Guru Yoga Rimé composé par Dilgo Khyentsé Rinpoché. Le soir du premier jour, sous les étoiles du ciel de Kathmandou, plus d'un millier de personnes se sont rassemblées dans la cour du monastère de Shéchèn pour regarder un nouveau film, incroyablement émouvant, qui retrace la vie de Dilgo Khyentsé Rinpoché, dirigé par Néten Chokling Rinpoché.

Des guirlandes multicolores illuminaient toutes les facades du monastère, ajoutant à l'ambiance de fête déjà électrique. Toutes ces images étonnantes de Khyentsé Rinpoché, et l'amour et la dévotion palpables de ses étudiants le rendaient vraiment présent.


Le deuxième jour de pratique se termina par des danses sacrées et des chants de dévotion. Le dernier jour, les lamas firent des offrandes du Corps, parole et Esprit à Khyentsé Rinpoché (photo ci-dessus et ci-dessous avec Sogyal Rinpoché). Le soir, les célébrations se terminèrent par la prière du Marmé mönlam, guidée par Rabjam Rinpoché, le petit-fils de Dilgo Khyentsé Rinpoché. C'était très inspirant de voir à quel point l'héritage de Khyentsé Rinpoché est vivant et florissant et comment Rabjam Rinpoché met en œuvre sa vision.


En cette année anniversaire, Khyentsé Yangsi Rinpoché se rendra dans plusieurs pays où son prédécesseur a enseigné. Khyentsé Yangsi voyagera avec les reliques saintes de Dilgo Khyentsé Rinpoché et viendra à Lérab Ling pendant la Retraite de tous les mandalas qui commence le 14 juillet .

Reportage de Verena Pfeiffer. Photos de Jurek Schreiner.



Aucun commentaire: