lundi 1 mars 2010

Ato Rinpoché enseigne au centre de Londres





Récemment, Ato Rinpoché, neveu de Dilgo Khyentsé Rinpoché et grand maître du Mahamudra et du Dzogchen, a enseigné au centre Rigpa de Londres. Voici les réflexions d'un étudiant sur cette soirée exceptionnelle:

Ce soir-là, je venais de traverser tout Londres, en portant l'énorme harpe qu'un ami m'avait confiée après le concert que nous venions de jouer. À 7 heures moins une, j'entrais en titubant dans le centre Rigpa et réussis tout juste à trouver un coussin tout au fond à droite du temple. Je me sentais bousculé et peu préparé à recevoir les enseignements, mais très vite, mon esprit s'est déposé, comme le verre d'eau boueuse auquel les enseignements du Bouddha font si souvent référence et j'ai vite oublié mon long trajet.



Après une courte présentation sur la lignée à laquelle appartient Ato Rinpoché et sur éducation qu'il a reçue (son oncle était le grand Dilgo Khyentsé Rinpoché), lui-même est entré dans la pièce avec une grâce qui démentait son âge. D'une voix douce, avec les inflexions convenables de l'anglais moyen, Ato Rinpoché commença à enseigner. Il nous dit qu'il allait enseigner « depuis la base, pas depuis les hauteurs », en commençant par une réflexion sur les fondements de la pratique du Dharma – la méditation, les Quatre pensées (qui tournent l'esprit vers le Dharma, c-à-d. la vie humaine précieuse, l'impermanence, le karma et la souffrance du samsâra).


Il continua en enseignant sur le sujet principal de la soirée, l'un des chants de réalisation de Milarépa, yogi du 11ème siècle et l'un des saints les plus célèbres et les plus aimés du Tibet. Après avoir enduré de nombreuses et très grandes difficultés dans sa quête des enseignements du Bouddha, Milarépa parvint à une très haute réalisation spirituelle. Ato Rinpoché nous rappela que le chemin spirituel « n'est pas exempt de difficultés et qu'il faut faire face à toutes les souffrances que l'on rencontre ».


L'enseignement s'est terminé bien trop vite et ce fut le moment de nous séparer de ce maître exceptionnel. Comme d'habitude, nous avons dédié le mérite de cette merveilleuse soirée pour le bien de tous les êtres, et nous avons souhaité que Ato Rinpoché revienne bientôt.

(Charlie Morley)



Pour toute information sur les activités de Rigpa à Londres et au Royaume-Uni, aller sur :

www.rigpa.co.uk







Aucun commentaire: