samedi 20 février 2010

Aider la population de Haïti

Avalokiteshvara, The Buddha of Compassion
 (Image courtesy of Lama Tsondru Sangpo)

Voici la lettre qu'un membre du sangha de Rigpa adresse à chacun d'entre nous.

J’écris cette lettre à propos de la situation extrêmement critique à laquelle le peuple haïtien est actuellement confronté.

Haïti est un pays que j’ai tant aimé. J’y ai vécu 4 années alors que je travaillais avec les Nations Unies pour les droits humains et la justice. À travers ces années, j’ai connu énormément de gens qui sont demeurés très chers à mon cœur.
De nombreuses personnes, d’Haïti et de diverses autres régions de la planète, qui étaient entièrement dévouées au service de la paix dans le monde.

Aujourd’hui, les villes de Port-au-Prince et de Jacmel où j’ai vécu , et d’autres villes environnantes, sont dévastées. Plusieurs de mes anciens collègues et de mes amis ont perdu la vie sous les ruines. La situation à laquelle les gens sont confrontés est immensément triste. Il n’y a aucun mot pour l’exprimer.

Je pense que si nous voulons faire quelque chose en tant que sangha pour aider à soulager la souffrance du monde, nous devrions nous unir pour supporter Haïti maintenant ! Le simple fait de regarder l’état actuel du pays est douloureux. Je souhaitais partager cette douleur avec vous car les haïtiens ont vraiment besoin de notre aide.

Ils ont besoin de nos prières et de notre support. Ils ont besoin de notre compassion pour les aider à trouver leur voie vers un avenir meilleur et un bonheur plus durable. Je suis également certaine que toute donation que nous ferons maintenant va bénéficier au peuple haïtien.

Je voulais vraiment partager ce message avec la sangha et encourager les gens à garder les haïtiens dans leurs prières et lorsque cela est possible, à faire un don en soutien aux opérations de secours en Haïti.

Une organisation humanitaire crédible et fiable, oeuvrant sur le terrain en Haïti depuis des dizaines d’années par le biais de ses Sociétés nationales, est la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Plusieurs Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ont été parmi les premiers à être présents sur le terrain après le séisme. C’est envers la Fédération des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge que je recommanderais de faire un don.

Si vous souhaitez répondre à l’appel de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, vous n’avez qu’à cliquer sur le lien ci-dessous.


Merci du fond du cœur.
Marie-Claude Nielly

Aucun commentaire: